Chaque mois, retrouvez un nouvel édito...

Que nous réserve 2017 ?

Et voilà, c’est fait ! On s’est embrassé pour se souhaiter mutuellement une bonne et heureuse année et nous voilà entré dans l’année de grâce 2017 !

On a certainement bien fait la fête à cette occasion, pourtant l’entrée dans une nouvelle année est souvent accompagnée d’une petite pointe d’angoisse : qu’est-ce que cette nouvelle année va-t-elle me réserver ? On pense aux joies et aux bons moments bien sûr, mais on ne peut pas s’empêcher de penser également à ces mauvaises nouvelles et imprévus qui parfois font irruption dans nos vies sans y avoir été invités. À ce stade, cette année 2017 garde pour nous la forme d’un grand point d’interrogation.

Bien sûr, chacun a déjà ses projets, ses rendez-vous. Il y a aussi toutes sortes d’évènements qui sont déjà programmés : on ne peut pas oublier l’évènement d’importance que sont les élections présidentielles et législatives et qui sont déjà dans bien des esprits. Dans nos milieux chrétiens se préparent les évènements de commémoration des 500 ans de la réforme (voir édito de décembre 2016) mais aussi des temps forts comme « Bouge ta France » qui va rassembler des jeunes mais aussi des moins jeunes de toute la France et de toutes dénominations. On ne peut que se réjouir déjà de ces moments qui se préparent !

Cette nouvelle année s’ouvrira aussi avec une menace terroriste au plus haut, des milliers de réfugiés dans des situations précaires, des conflits et des situations de tensions qui perdurent, sans compter tous les défis au niveau économique, social et sociétal auxquels sont confrontés notre pays.

Dans tous les cas, nous autres chrétiens sommes appelés à rester confiants, paisibles et joyeux. Jésus demandait déjà à ces disciples 20 siècles en arrière de ne pas se faire de souci, mais de remettre chaque journée qui nous est accordée entre les mains du Seigneur, dans une prière fervente et confiante (Matthieu 6:25 et suivants). Jésus disait souvent à ses disciples « ne craignez pas », car Dieu donne à Ses enfants une paix qui dépasse toute intelligence. Et si l’épreuve vient à notre rencontre sur notre chemin, le Seigneur nous rappelle qu’elle ne sera jamais au dessus de nos forces et qu’avec elle, il prévoira déjà le moyen d’en sortir (1 Corinthiens 10:13). Au final, en 2017, toute chose que nous allons vivre, agréable ou plus difficile, va participer au projet de Dieu et au bien pour notre vie et notre éternité (Romains 8:28).

Nous avons aussi entre nos mains une arme offensive et efficace qu’est la prière, elle va toucher le cœur de Dieu et vient changer les circonstances ! Ne la négligeons pas, mais revêtons-nous de toute l’armure que le Seigneur a préparée pour nous (Éphésiens 6:10 à 17) !

En fin, je voudrais parler de l’Église, la famille que Dieu nous donne. Elle est un lieu d’amour, d’encouragement, de réconfort, de stimulation mutuelle. Elle est la Bienaimée du Christ et combien elle est une bénédiction pour tous ceux qui la composent. Quelqu’un l’a qualifiée ainsi : « la communauté spirituelle : l’endroit le plus sûr au monde ». L’Église locale est aussi ce flambeau, ce lieu d’espoir pour tous ceux qui nous entourent et qui eux aussi ont besoin de Jésus !

Alors bienvenue à 2017 !
Qu’elle soit en tout cas une année qui nous emmène plus loin ensemble et avec Dieu !

Pasteur, Michel Mauffrey