Chaque mois, retrouvez un nouvel édito...

Liberté d’expression ?

Voici des mots dont on a beaucoup entendu parler toutes ces dernières semaines, et des foules entières se sont déplacées pour défendre cette chère liberté d’expression dont nous autres français sommes tellement fiers. Il est vrai que nous avons dans notre pays un véritable privilège dans notre liberté d’expression et de religion, dont bien des hommes et des femmes sont privés de par le monde. Portes ouvertes a publié ces derniers jours son « index de la persécution des chrétiens » et une fois encore, le nombre de chrétiens persécutés a considérablement augmenté, comme le nombre des pays les plus fermés. Pour beaucoup de chrétiens dans le monde, il n’existe aucune liberté d’expression et tout écart est très sévèrement réprimé.

Liberté d’expression pour partager notre foi ?

Pas si simple… Même en France certains voudraient utiliser le sacro-saint principe de laïcité pour interdire aux croyants de partager leur foi dans la sphère publique. Il semblerait que la liberté d’expression ait des contours variables et qu’elle ne soit pas la même pour tout le monde. Le principe de laïcité réclame le respect mutuel, pas le rejet de notre foi. Pourquoi la foi fait-elle si peur à certains ? Pourquoi d’autres essaient-ils avec tant d’énergie de faire disparaitre toute idée d’un Dieu créateur ? C’est bien dans ce sens que le CNEF a lancé une grande campagne sous le thème « libre de le dire », bien en phase avec l’actualité du moment.

La liberté d’expression face au respect de l’autre.

En tant que chrétiens, nous devons toujours nous rappeler que la liberté d’expression a pour limite la liberté et le respect de l’autre. Jésus n’a jamais forcé personne à l’écouter ou à être d’accord avec lui. Après avoir conseillé à un jeune homme riche de vendre tous ses biens pour les donner aux pauvres et le suivre, Jésus le laissera néanmoins partir sans chercher à le convaincre plus avant. Libre de le dire… ou pas, si cela peut choquer ou offenser mon prochain !

Les conseils de l’apôtre Paul pour une expression positive.

« Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun. » (Colossiens 4:6)
Nos paroles doivent toujours être accompagnées de grâce, de respect, elles doivent toujours être bénissantes et rechercher le bien. Veillons-y dans nos rapports avec tous ceux qui nous entourent, et en premier lieu avec ceux qui sont si proches de nous !
Et si nous sommes aussi appelés à dire la vérité, Paul précise qu’elle doit toujours être apportée dans l’amour (Éphésiens 4:15). Un petit détail qui change tout…
Dans les Évangiles, on reconnaît les chrétiens à leur façon de s’exprimer. Qu’il en soit encore ainsi aujourd’hui, y compris dans nos courriers électroniques et sur les réseaux sociaux !

Que le Seigneur nous y aide !

Pasteur, Michel Mauffrey