Chaque mois, retrouvez un nouvel édito...

Fatigué ?

Matthieu 11 : 28 « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. »

Si vous faites attention à ce qui se dit autour de vous, vous remarquerez certainement que la perception d’un état de fatigue est quelque chose qui revient souvent, de plus en plus souvent il me semble, et c’est étonnamment encore plus le cas pour les plus jeunes, qui devraient au contraire avoir le plus d’énergie. Certaines personnes se sentent fatigués presque en permanence, et la seule idée d’un effort à fournir les épuise déjà ! Quelle est donc cette étrange fatigue ? De quoi provient-elle ?

Mais il semble que ce ne soit pas un phénomène nouveau, le prophète Ésaïe au 8e siècle avant Jésus-Christ déclarait déjà « Les adolescents se fatiguent et se lassent. Et les jeunes hommes chancellent » (Ésaïe 40:30). Rien de nouveau sous le soleil ! Mais je vous propose de réfléchir quelques instants pour essayer de mieux comprendre ce phénomène…

Le diagnostic :

C’est vrai que parfois, on est réellement fatigué, et il nous faut du repos. Il est important de veiller à l’équilibre dans nos vies, et de ne pas « brûler la chandelle par les deux bouts ». Le rythme et le stress de notre vie moderne occasionne aussi une fatigue nerveuse qu’il faut apprendre à gérer au quotidien et à éliminer régulièrement. Et puis il y a aussi une fatigue existentielle, une maladie de l’âme, une aspiration profonde que seul un contact avec Dieu saura soigner, c’est bien là le sens de la déclaration de Jésus !

Les remèdes :

Comment faire alors pour retrouver force et sérénité quand notre âme est fatiguée ? Voici quelques conseils tirés de la Bible, la Parole de Dieu pour nous :

  • Venez à Jésus, confiez-vous en Dieu !
    Jésus nous invite à venir à Lui pour nous donner le véritable repos, pour notre être tout entier. La Bible nous invite aussi à tout confier à Dieu :
    « Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles ; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point. » (Ésaïe 40 : 31).
  • Ne vous laissez pas voler votre joie !
    Et quand la tristesse, la critique et le négativisme frappent à votre porte, ne les laissez pas entrer !
    « ne vous affligez pas, car la joie de l’Éternel sera votre force. » (Néhémie 8 : 10).
  • Entretenez-vous dans ce contact avec Dieu :
    « Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur » (Éphésiens 5 : 19).

Voilà, il ne nous reste plus qu’à le mettre en pratique !

Soyez bénis !

Pasteur, Michel Mauffrey