Chaque mois, retrouvez un nouvel édito...

Prenons possession de notre héritage !

« Toute l’assemblée des enfants d’Israël se réunit à Silo, et ils y placèrent la tente d’assignation. Le pays était soumis devant eux. 2 Il restait sept tribus des enfants d’Israël qui n’avaient pas encore reçu leur héritage. 3 Josué dit aux enfants d’Israël: Jusques à quand négligerez-vous de prendre possession du pays que l’Éternel, le Dieu de vos pères, vous a donné ? » (Livre de Josué, chapitre 18, verset 1 à 3).

Le pays promis tant désiré était là sous leurs yeux ! Dieu avait donné cette promesse à Moïse, et le peuple, délivré de l’esclavage, avait cheminé vers ce beau pays. Il y a eu des hésitations, des erreurs, des résistances, si bien qu’une génération est passée à côté de cette belle promesse. Puis il y a eu la préparation, les combats et les victoires qui ont permis enfin de pénétrer dans ce territoire tant attendu. Mais pourtant 7 tribus n’avaient pas encore pris possession de leur héritage et attendaient ! Comment est-ce possible ? Qu’attendaient-il donc ?

Pourtant, combien on leur ressemble ! Dieu nous a donné des promesses et un héritage glorieux, il nous invite à nous mettre en route, marcher de progrès en progrès, saisir les victoires nécessaires pour pouvoir entrer dans ses promesses, prendre pleinement possession de l’héritage qui nous est accordé. Pourtant bien souvent nous résistons, nous attendons, nous hésitons et parfois même nous passons à côté de ce qui nous était accordé. Quel dommage !

Mais comme le fait Josué dans ce passage, Jésus nous interpelle « jusqu’à quand veux tu encore attendre pour saisir tes promesses et prendre possession de l’héritage que Dieu te donne ? ». N’est-ce pas le temps de laisser nos hésitations et nos craintes pour prendre courage et nous engager dans la carrière qui est ouverte devant nous ?

Il n’est plus temps d’attendre : Notre héritage est prêt, les promesses du Seigneur s’accomplissent sous nos yeux, ne soyons pas négligents envers des dons et des promesses aussi glorieux !

Mais peut-être est-il temps de se remettre en marche, de laisser d’autres occupations et préoccupations, de revoir toutes tes priorités pour entrer maintenant dans ce que Dieu a préparé pour toi…

Alors, comme Josué a dû le faire, « Fortifie-toi et prends courage ! » (Josué 1 : 6), et prends possession sans plus tarder de tout ton héritage !

Pasteur, Michel Mauffrey