Chaque mois, retrouvez un nouvel édito...

Ces gens qui nous entourent…

Qu’on le veuille ou non, nous sommes entourés de toutes sortes de gens : Nous les rencontrons dans l’ascenseur, dans les transports, au travail, lors de nos activités ou autour de notre domicile, et parfois plus loin quand nous sommes en voyage ou en déplacement. Certains nous sont sympathiques, d’autres indifférents, d’autres encore ne sont pas très agréables.

Mais quel que soit le type de relation, nous ne pouvons pas les ignorer, même si certains ne font aucun cas de notre présence. Les gens qui ne répondent pas à une salutation sont une des circonstances qui m’indisposent le plus, c’est quelque chose d’incompréhensible pour moi ! Mais il faut mieux apprendre à s’y habituer, car c’est malheureusement de plus en plus courant.

Quels qu’ils soient, ces gens sont des créatures de Dieu, et leur créateur nous invite à les considérer comme tel et les respecter tels qu’ils sont, même si ce qu’ils font nous insupporte !

Jésus avait une vie parfaitement sainte, la Bible précise même qu’il n’a jamais péché, ce qu’aucun autre homme n’a pu faire. Pourtant, il fréquentait toutes sortes de personnes bien différentes, on l’appelait même « l’ami des gens de mauvaise vie ». Contrairement aux autres personnes qui étaient là, il n’a pas condamné la femme prise en flagrant délit d’adultère, il s’est attardé à discuter avec une femme Samaritaine qui était méprisée des autres juifs, il s’est invité chez Zachée, un collecteur de taxes peu scrupuleux, il a même promis le paradis à un brigand crucifié à côté de lui !

Qu’en est-il de nous ? Comment considérons-nous ces personnes qui se retrouvent, ne serait-ce que quelques instants, dans notre environnement immédiat ? Comment réagissons-nous face à celles qui nous méprisent, nous agressent ou simplement nous insécurisent ? Quels aprioris avons-nous face à ceux qui ne correspondent pas à nos standards ? L’attitude de Jésus doit nous interpeller et nous amener peut-être à nous remettre en question !

Jésus a été très loin dans ses discours à ce sujet, allant jusqu’à nous inviter à aimer nos ennemis, ceux qui nous font du mal, et même à prier pour eux ! Cela nous semble peut-être irréaliste ou impossible, c’est pourtant le témoignage de certains chrétiens persécutés rendus capables par le Saint-Esprit d’aimer leurs bourreaux. C’est d’ailleurs ce qu’a fait Étienne, le premier martyre chrétien de l’histoire.

Dieu veut que TOUS les hommes soient sauvés et qu’ils soient mis en contact avec le Seigneur. C’est le cas pour chacune de ces personnes que nous allons croiser, rencontrer. Prenons conscience de leur valeur aux yeux de Dieu et de la responsabilité qui est la nôtre de ne pas être une occasion de chute, mais bien plutôt d’être un témoignage vivant pour leur montrer le chemin qui mène à Christ.

Comme Philippe l’évangéliste, veillons à nous arrêter pour prendre quelques instants avec ceux qui sont en recherche et qui ont besoin d’être accompagnés dans leur compréhension de l’Évangile. Que Dieu nous aide à discerner ces âmes en recherche sur notre chemin !

Soyez bénis !

Pasteur, Michel Mauffrey