Chaque mois, retrouvez un nouvel édito...

Le printemps revient !

« Mon bien-aimé parle et me dit : Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens ! 11 Car voici, l’hiver est passé ; La pluie a cessé, elle s’en est allée. 12 Les fleurs paraissent sur la terre, Le temps de chanter est arrivé, Et la voix de la tourterelle se fait entendre dans nos campagnes. 13 Le figuier embaume ses fruits, Et les vignes en fleur exhalent leur parfum. Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens ! » (Cantique des Cantiques, chapitre 2, versets 11 à 13)

Dieu a bien fait les choses, et même si chaque saison n’est pas appréciée de la même manière, nous avons besoins de chacune. Certes, l’hiver est parfois long et rigoureux, mais il nous apporte aussi de magnifiques paysages enneigés, d’agréables soirées au coin du feu avec nos proches. Et puis, n’est-ce pas parce que l’hiver existe que nous apprécions tellement l’arrivée du printemps et les fleurs qui se parent de leurs plus belles couleurs un peu partout ?

Il en est de même de notre vie : elle est faite d’une succession d’étapes, de saisons plus ou moins faciles et agréables à traverser, mais l’expérience nous apprend que toutes ont leur utilité, leurs avantages et leurs inconvénients. « Il y a un temps pour tout » dit l’Ecclésiaste et je crois que nous devons apprendre à accepter et vivre pleinement chacune des saisons que nous devons traverser, en apprenant à discerner en chacune les précieuses pépites qui s’y cachent et qui vont nous enrichir et nous aider à grandir en maturité.

Et puis rappelons-nous qu’une étape qui nous demande bien des efforts sera suivie d’un temps ou nous allons récolter les fruits de notre investissement. Le psalmiste nous rappelle que « Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, Revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes. » (Psaume 126 verste 6).

Peut-être a-t-on besoin d’encore un peu de patience ? la Bible nous y exhorte : « Soyez donc patients, frères jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu’à ce qu’il ait reçu les pluies de la première et de l’arrière-saison. » (Épitre de Jacques 5 verset 7). C’est une pluie de bénédictions que le Seigneur veut répandre sur notre vie !

Les vois-tu toutes ces richesses, ces bénédictions ? Mais peut-être devons nous prier « qu’il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, 19 et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. » (Ephésiens 1 verset 18). Ouvre nos yeux, Seigneur !

Alors laissons résonner ce verset 11 qui nous annonce une nouvelle saison riche de beaux fruits, de belles expériences, de moments forts et profonds. Le parfum de la faveur de Dieu se fait tout à nouveau sentir … « Lève toi, mon ami(e), et viens… » viens respirer à plein poumons toute la richesse et l’abondance que le Seigneur déverse sur ta vie, n’en laisse rien tomber à terre car chaque goute est précieuse ! Éclate de joie et d’allégresse !

Avec Dieu, le meilleur est toujours devant ! Soyez bénis !

Pasteur, Michel Mauffrey