Chaque mois, retrouvez un nouvel édito...

Noël, voilà la lumière…

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres voit une grande lumière ; Sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre de la mort, une lumière resplendit. » (Livre du Prophète Ésaïe, chapitre 9 verset 1)

Environ 700 ans avant la venue de Jésus, le prophète Ésaïe avait déjà reçu ce message de la part de Dieu lui-même, annonçant la venue du Messie sur la terre. Jésus n’est pas venu au sein d’un monde merveilleux : les hommes marchaient dans les ténèbres, bien loin des plans de Dieu, la violence et la méchanceté sévissaient partout. Tout le pays était sous la domination romaine et soupirait après un libérateur. C’est au sein de ce contexte triste et sombre qu’une grande lumière est annoncée, sous la forme d’un petit enfant :

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; On ’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. »

On aurait pu s’attendre à ce que ce prince venu d’en haut arrive sur terre avec tous les honneurs qui lui étaient dus ! Pourtant, c’est dans une simple étable que le Sauveur du monde va naître, en toute simplicité. Il aurait presque pu passer inaperçu, mais la lumière ne peut rester invisible au sein des ténèbres, d’autant qu’il s’agit d’une lumière éclatante. Cet enfant est porteur de noms prodigieux : Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix !

Jésus a marqué son temps à tel point que notre calendrier compte toujours les années depuis sa naissance. Son passage a profondément marqué et bouleversé le monde d’alors, et aujourd’hui encore des millions de disciples sont fiers de le confesser comme Sauveur et Seigneur, car Il a profondément transformé leur vie, sa lumière a fait disparaitre les ténèbres de leur cœur.

Comment se fait-il qu’alors notre monde semble tout faire pour l’oublier, préférant d’autres lumières, moins naturelles, bien plus superficielles. L’homme voudrait-il oublier qu’il existe un Dieu au dessus de lui, qui continue à décider et à régner  ? Chercherait-il à vivre le bonheur loin de son créateur ? Pourtant la Bible nous enseigne que Dieu veut faire passer tout homme des ténèbres à son admirable lumière, c’est cela le message de l’Évangile !

Et pour nous, quelle sera la lumière qui va illuminer ces jours de fête cette année encore ? Nous laisserons nous ravir par les étalages de lumières éblouissantes proposés par notre société de consommation, ou préfèrerons-nous les rayons bienfaisants de Celui qui est la véritable lumière et qui peux aujourd’hui encore apaiser nos cœurs et changer nos vies ? Cette glorieuse lumière ne s’imposera jamais à nous, mais les bras de Jésus sont grands ouverts pour accueillir tous ceux qui choisirons de venir s’y réfugier !

Joyeux Noël à tous !

Pasteur, Michel Mauffrey