Chaque mois, retrouvez un nouvel édito...

500 Ans depuis la reforme !

L’année 2017 va être un temps de festivités dans les milieux protestants, pour fêter les 500 ans de la réforme. C’est en 1517 que Luther, moine augustin, a affiché ses 95 déclarations qui rappellent l’autorité souveraine de la Bible.

Si nous sommes exhortés par l’apôtre Paul à regarder de l’avant, il est bon à la fois de connaitre notre histoire, et le travail de ceux qui nous ont précédé et ont permis que nous puissions vivre ce que nous vivons aujourd’hui. C’est grâce à nos racines que nous pouvons nous développer et continuer d’aller de l’avant sur de bonnes bases !

La semence de cette réforme avait déjà été semée bien avant : en 1177, Pierre Valdo, un marchand de tissus à Lyon, découvre la foi vivante en lisant la Bible et donnera plus tard naissance au mouvement des « Vaudois ». Il sera suivi par d’autres, notamment John Wycliffe en 1377, un théologien anglais qui plaidait pour un retour à la Bible, mais aussi Jean Hus en 1415 à Prague. Exclus, persécutés, tués… tous ont du payer le prix pour répondre à l’appel du Christ, et nous en sommes aujourd’hui les bénéficiaires.

C’est en 1529 qu’aura lieu la déclaration de 5 princes Allemands à Spire, qui a donné l’origine du mot « protestants » et qui répondirent à Charles Quint par une déclaration solennelle : « Nous protestons devant Dieu, ainsi que devant tous les hommes, que nous consentons ni n’adhérons au décret proposé dans toutes les choses qui sont contraires à Dieu, à sa sainte Parole, à notre bonne conscience, au salut de nos âmes ». Cette déclaration nous rappelle que pour suivre le Christ, nous avons besoin de courage et que nous serons inexorablement amenés à défendre notre foi, même si la Bible nous invite à le faire avec douceur et respect. Marcher à contre-courant n’est pas toujours chose facile, et combien, dans ces temps troublés que nous vivons aujourd’hui, les chrétiens ont besoin de se souvenir du courage, de la détermination et de la foi de ceux qui nous ont précédés.

Dieu veille sur sa Parole, et de tous temps il a suscité des hommes et des femmes pour rappeler au monde la puissance de son Évangile. Mais au sein même des persécutions et des combats, leur histoire nous rappelle que la fidélité de Dieu leur a permis de garder la foi et de rester des témoins du Christ même au sein de situations périlleuses.

Nous voulons nous souvenir de la réforme, parce que nous voulons nous souvenir de l’œuvre de Dieu dans le passé, et nous attendre à Lui pour notre présent et notre avenir. Dieu est le même, hier, aujourd’hui et éternellement, il peut encore changer les choses dans nos vies et autour de nous, même dans ce qui nous semble impossible !

Soyez donc encouragés !

Pasteur, Michel Mauffrey