Chaque mois, retrouvez un nouvel édito...

Le temps des cadeaux !

Ces temps de fête que nous allons vivre sont malheureusement placés sous le signe d’une frénésie de consommation et l’occasion de gaspillages inimaginables. Pendant que des gens meurent de faim à quelques milliers de kilomètres, beaucoup vont se « goinfrer » et gaspiller bien plus que de raison. C’est les fêtes, alors on se lâche, on essaie d’oublier les difficultés de la vie dans une atmosphère un peu magique ! Et les choses ne semblent pas s’arranger : en 2017, plus de 30 % des Français ont dépensé plus de 500 Euros pour leurs cadeaux de Noël, alors que deux ans plus tôt ils n’étaient que 15 % à dépenser autant ! On le sait, une proportion toujours plus grande de ces cadeaux reçus sont revendus aussitôt sur certains sites internet, ou bien vite oubliés et mis de côté.

Je me souviens de mon enfance, dans une famille modeste et dans un temps ou nous étions encore bien loin de cette inflation consommatrice. Nous n’avions pas beaucoup de cadeaux, mais chacun avait pour nous une grande valeur. Nous passions nos vacances de Noël à découvrir ce qui nous avait été offert, à monter pièce par pièce la maquette ou le puzzle qui avait été reçu et nous n’aurions même pas eu l’idée d’aller revendre ces cadeaux qui nous procuraient tellement de bonheur. Je ne veux pas faire l’éloge nostalgique du passé, mais il me semble que sur ce point, il serait temps de prendre un peu de recul et de changer d’attitude !

Pourtant il est bon de faire des cadeaux et je crois que Noël est une bonne occasion pour laisser notre égoïsme de côté et penser un peu plus aux autres. Il est des cadeaux de grande valeur qui ne coûtent pourtant pas cher : un sourire pour celui qui est triste, une parole encourageante pour celui qui est découragé, un compliment pour celui qui se sent nul, une accolade pour celui qui se sent rejeté, un instant d’attention pour celui qui est seul… mais aussi tel cadeau bien choisi qui va faire du bien à celui qui le reçoit.

Noël nous rappelle que Dieu nous a donné l’exemple : il a donné Jésus, son fils unique, afin que chaque croyant qui lui aura confié sa vie soit sauvé, pardonné, et reçoive le plus beau des cadeaux : ce que la Bible nomme « la vie éternelle ». (Voir l’Évangile de Jean, chapitre 3 verset 16). Pourtant nombreux sont ceux qui n’accordent aucune attention à ce cadeau de grande valeur, ils sont tellement attirés par le dernier équipement hi-tech qui leur semble tellement indispensable, par les lumières de ce monde qui nous promet monts et merveilles !

Peut-être qu’un jour on va aussi changer le nom de cette fête de Noël, pour faire oublier qu’elle nous parle de Jésus, le sauveur du monde. Mais Dieu n’oubliera jamais chaque homme, chaque femme vivant sur cette terre. Il a donné ce qu’il avait de plus cher, de plus précieux pour donner aux hommes la possibilité d’être pardonnés de leurs péchés, réconciliés avec leur créateur. C’est cela le vrai cadeau de Noël, et sa valeur est inestimable !

Peut-être pourrions-nous y réfléchir et vivre ces temps de Noël différemment : plus modestement peut-être, plus authentiquement, plus profondément, en nous tournant tout à nouveau vers Dieu mais aussi vers ceux qui nous entourent ?

Quoiqu’il en soit, je vous souhaite un très joyeux Noël !

Pasteur, Michel Mauffrey