Raymond-Pierre Faniart

Depuis tout petit, j’ai entendu parler de Jésus car je suis né dans une famille chrétienne. Je croyais que Jésus était mort à la croix et ressuscité à cause des fautes de l’humanité.

Mais à l’adolescence, je me suis éloigné des choses de Dieu et j’ai voulu faire mes propres expériences. J’ai commencé à sortir en boîte de nuit. De plus, j’étais devenu supporter d’un club de football et cela avait pris une grande place dans ma vie. Je fréquentais des gens peu fréquentables dans ce milieu et ce, pour essayer d’exister. Malgré cela, il y avait un grand vide dans mon cœur, je me sentais seul.

Lorsque je suis arrivé aux examens du baccalauréat, j’ai dû aller aux rattrapages. Je n’avais pas assez étudié durant l’année car le football était ma seule motivation. J’avais 66 points à rattraper pour obtenir le baccalauréat. Tous mes amis me disaient que c’était impossible à remonter. Je ne souhaitais pas aller aux rattrapages.

Mais ma mère savait qu’avec Dieu rien n’est impossible et elle m’a encouragé à mettre ma confiance en Jésus. Je me souviens encore l’engagement que j’ai pris envers Dieu ce jour-là : « Seigneur, si tu me donnes le bac, je te promets que je te donne ma vie et que je te sers. » Attention aux engagements que nous prenons devant Dieu car il entend tout !

Je suis alors allé aux rattrapages et je suis tombé sur les deux seuls sujets que je connaissais. J’ai rattrapé 83 points. J’ai donc obtenu mon bac.

Après cela, voulant tenir mon engagement, j’ai commencé à lire la bible et à prier. J’ai compris que j’étais loin de Dieu à cause de mes fautes et mes mauvais choix. Je lui ai demandé pardon et j’ai commencé à changer de style de vie. Il a ainsi comblé le vide de mon cœur avec son amour, sa paix et sa joie.

Depuis, ma vie n’est plus la même.

Raymond-Pierre Faniart

Les commentaires sont fermés.